Cette série présente une étude du paysage par le moyen de volumes modelés par la lumière. Les corps nus servent de support à la représentation topographique du paysage, interprétés à l’aide de raies d’ombre. La recherche des formes est effectuée par l’orientation du corps et des ombres découpant ainsi esthétiquement les volumes. Ces formes rappellent des paysages, des collines, des valons et questionnent l’observateur sur la nature même du sujet photographié.

Cette série apporte également une approche graphique du corps, proche du dessin au pinceau ou de la modélisation 3D.

Les photos n’ont ici pas de titre afin de laisser l’observateur découvrir ce territoire nouveau territoire, vierge, inconnu et pourtant si familier.